Congreso por la Libertad de la Cultura

Assemblée Générale du Congrí¨s pour la Liberté de la Culture
Paris le 13 Mai 1967

[ Transcripción literal e í­ntegra del original mecanografiado y policopiado en dos folios ]
 

le 13 Mai 1967

COMMUNIQUE DE PRESSE

1) L'Assemblée Générale du Congrí¨s pour la Liberté de la Culture s'est réunie í  Paris le 13 Mai 1967 pour prendre connaissance d'un rapport du Directeur Exécutif concernant le financement passé du Congrí¨s. A son profond regret, l'Assemblée a dí» constater que ce rapport confirme les révélations au sujet de la part prise par la C.I.A. au financement du Congrí¨s. L'Assemblée déplore que le Directeur Exécutif ait cru devoir, sans en référer aux animateurs du Congrí¨s, accepter un tel financement, míªme s'il a posé l'indépendance du Congrí¨s comme condition de cette aide.

2) L'Assemblée ne peut que se féliciter des résultats de l'action du Congrí¨s depuis sa fondation en 1950. Elle exprime sa conviction que ces résultats n'ont jamais été influencés en aucune manií¨re par les bailleurs de fonds quels qu'ils soient et elle proclame sa confiance dans l'indépendance et l'intégrité de tous les intellectuels qui ont participé au travail du Congrí¨s. Elle condamne de la manií¨re la plus énergique la faí§on dont ils ont été trompés par la C.I.A. et le mal qu'elle a fait í  leur cause. L'Assemblée tient í  déclarer qu'une telle action est de nature í  corrompre les sources míªmes de la liberté intellectuelle. L'Assemblée répudie formellement l'emploi de telles méthodes dans le monde de la pensée. L'Assemblée exprime sa satisfaction que la Fondation Ford, qui a soutenu le Congrí¨s pendant plusieurs années, soit devenue depuis l'an dernier la seule source de financement du Congrí¨s.

3) L'Assemblée prend acte des démissions qui lui ont été présentées par le Directeur Exécutif et le Directeur des Affaires Internationales. Elle renouvelle í  ces derniers sa gratitude pour le fait qu'en dépit du mode de financement des activités du Congrí¨s ils ont maintenu entií¨rement l'indépendance intellectuelle et l'intégrité de l'organisation, et elle leur demande de continuer í  remplir leur tache.

4) A la lumií¨re des récents développements, l'Assemblée Générale a décidé qu'une réorganisation de la structure du Congrí¨s s'impose de toute urgence. Un Comité a été désigné pour examiner la structure et le travail actuels du Congrí¨s, pour élaborer une nouvelle charte et pour recommander toute modification de l'organisation et des statuts propres í  faire du Congrí¨s un instrument plus efficace des tí¢ches qui lui incombent dans la situation du monde actuel. Le Comité devra également présenter un projet de décentralisation maxima des différents organismes associés au Congrí¨s et prendra toutes mesures pour que l'Assemblée Générale et le Comité Directeur puissent exercer un contrí´le effectif de ces activités et de leur financement. Ce Comité présentera son rapport dans un délai de six mois.

Les membres de l'Assemblée Générale sont:

Minoo Masani (Président)

Le Prof. Raymond Aron
Le Prof. Daniel Bell
Pierre Emmanuel
Louis Fischer
Anthony Hartley
Le Prof. K. A. B. Jones-Quartey
Ezekiel Mphahlele
Nicolas Nabokov

Le Dr. Hans Oprecht
Le Prof. Michael Polanyi
Denis de Rougemont
Le Prof. Yoshihiko Seki
Le Prof. Edward Shils
Ignazio Silone
Maní¨s Sperber

Informa de esta página por correo
filosofia.org
Proyecto Filosofía en español
© filosofia.org
www.lechuza.org
Congreso por la Libertad
de la Cultura 1950-1979